C’était quoi Carrie Fischer ?

Elle était, est et restera l’inoubliable Princesse Leia dans la saga Star Wars. Ce mardi 27 décembre, Carrie Fischer s’en est allée aux suites d’une crise cardiaque survenue la semaine dernière. Le monde du cinéma est en émoi et pleure la perte d’une icône de la culture populaire ! Retour sur la carrière d’une actrice qui a marqué son époque ! 


You’re here to see my mother ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, Carrie Fischer ne se résume pas qu’à son rôle de Princesse Leia. Avant de rencontrer le succès qu’on lui prête pour son rôle dans Star Wars, Carrie Fischer obtient son premier rôle en 1975 dans Shampoo de Hal Ashby.

Deux ans plus tard, la carrière de Carrie Fischer bascule. Deux réalisateurs, un certain George Lucas et Brian De Palma organisent un double casting pour leur projet de films respectifs : Star Wars et Carrie ! D’abord, retenue pour le second, Carrie Fischer refuse le rôle et accepte finalement le rôle de Princesse Leia. La légende est en marche. Dès la sortie du premier film en 1977, Carrie Fischer devient une star planétaire. Elle reprendra son célèbre rôle à 3 reprises au sein de la saga Star Wars, en 1980 dans l’Empire Contre-Attaque, en 1983 dans Le Retour du Jedi et en 2015 dans Star Wars : Le réveil de la force.

Carrie Fischer sera également à l’affiche de Star Wars épisode VIII prévu pour décembre 2017, un film posthume pour lequel elle a déjà tourné l’entièreté de ses scènes. Subsiste quand même des interrogations concernant l’épisode 9, prévu pour 2019. Le tournage n’a pas débuté et aucune informations sur le scénario n’a été communiquée, nul ne connait donc le destin de Leia Organa au sein de la saga … 

Princesse Leia, mais pas que. 

La carrière de Carrie Fischer a été marquée par de nombreux rôles emblématiques en dehors de la saga Star Wars, a commencé par son rôle dans The Blues Brothers en 1980. 

En 1986 elle tourne pour Woody Allen dans Hannah et ses soeurs aux côtés de Michael Caine et Mia Farrow. Elle tournera deux films aux côtés de Tom Hanks : L’homme à la chaussure rouge (1985) de Stan Dragoti et Les banlieusards (1989) de Joe Dante. 1989 c’est aussi l’année où Carrie Fischer se joint à Billy Crystal et Meg Ryan dans Quand Harry rencontre Sally de Rob Reiner. 

Quand Harry rencontre Sally

Malgré une décennie marquée par des rôles emblématiques, Carrie Fischer est en proie à des soucis liés à l’alcool et à la drogue. Souffrant également de troubles bipolaire l’actrice s’éloigne peu à peu des plateaux de cinéma. Elle explique cette période difficile dans une interview donnée dans l’émission d’Ellen Degeneres en 2016.

La reine du caméo

Malgré son éloignement avec les tournages Carrie Fischer entretiendra toujours une relation privilégiée avec le cinéma notamment à travers ses nombreux caméos dans Austin Powers (1997), Scream 3 (2000), Beautés empoisonnées (2001) et Charlie’s Angels 2 (2003).

Carrie Fischer va entretenir des liens très forts avec le petit écran, plus précisément avec le monde de la série ! Au cours des années 2000, le petit écran lui a parmi de se remettre doucement de ses années de vide. Parmi ses apparitions les plus marquantes, celle dans Sex and The City en 2000, Smallville en 2005, Weeds en 2007 et probablement le plus fameux d’entre tous : Big Bang Theory en 2014.

Carrie Fischer marquera également le monde la littérature, notamment avec son livre Bon Baisers d’Hollywood adapté à l’écran en 1990 par Mike Nichols. Elle est également l’auteur de The Best Awful, un roman autobiographique qui sera adaptée en mini-série quelques années plus tard. Elle y raconte la vie mouvementée d’une ex-actrice de cinéma reconvertie en présentatrice de talk-show qui finit par être admise dans une clinique pour faire face à ses problèmes.
Elle écrit aussi une émouvante lettre testament adressée à princesse Leia. Sortez vos mouchoirs.


C’était donc ça Carrie Fischer. Une grande actrice qui a eu des hauts et des bas mais, qui a su marquer le monde du cinéma de son empreinte ! La saga Star Wars va continuer de s’écrire, le cinéma va continuer de vivre, amputé d’une de ses actrices les plus iconiques ! Good Bye Carrie Fischer. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *