3 Billboards, Les Panneaux de la Vengeance : un bonheur de thriller

Grand favori des Oscars et déjà vainqueur de 4 Golden Globes, Three Billboards : Les Panneaux de la Vengeance est le film évènement de la semaine. Et malgré un synopsis des plus classiques d’une mère en deuil, le film de Martin McDonagh (Bon Baisers de Bruges) n’est ni un biopic tire-larme, ni un pamphlet politique bisounours mais une vraie belle proposition de cinéma.


Mildred (Frances McDormand) est une mère célibataire en quête de de vérité suite à la mort brutale de sa fille dans leur petite ville de l’Amérique profonde. Sa rage l’incite à provoquer le chef de la police locale (Woody Harrelson) à travers des messages incisifs sur trois panneaux de pub géants. Ce geste déclenche une succession d’événements tantôt dramatiques tantôt absurdes dans cette petite communauté composée de rednecks aussi pitoyables qu’attachants. On pouvait pourtant s’attendre à un drame classique sur l’épreuve du deuil d’une mère alors que le film nous offre quelque chose de beaucoup plus riche grâce à des situations burlesques ponctuées d’un humour noir absolument réjouissant.

On repense forcément aux films de Tarantino mais aussi à un classique du genre : Fargo des frères Coen, également avec Frances McDormand (l’épouse d’un deux frangins : tout est lié). Au lieu de suivre le cliché du personnage de survivante courageuse (cf In The Fade sorti cette semaine), McDonagh nous prend à contre pied en faisant de Mildred une femme délirante qui enchaîne les maladresses et se voit confrontée à sa propre culpabilité. Les autres protagonistes forment aussi une belle bande de faux-jetons, notamment le jeune flic raté interprété par le formidable Sam Rockwell. On réalise alors que la quête de ces héros paumés de l’Amérique est dénuée de sens, tant les codes de leur société individualiste sont absurdes. C’est là toute l’intelligence du scénario de McDonagh, jamais moralisateur et souvent surprenant grâce à la complexité de ses personnages.


En bref, 3 Billboards est un pur bonheur de thriller désinvolte qui jongle habilement entre le polar violent et la comédie noire. Courrez le voir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *